[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Le reishi (Ganoderma lucidum) appartient à la famille des Ganodermatacées. Avec ce nom japonais, il indique également son origine asiatique où il est utilisé dans les médecines traditionnelles chinoise et japonaise depuis très longtemps. C’est donc son intérêt en phytothérapie qui l’a mis en avant depuis quelque temps en Occident, plus que sa comestibilité.

Comment trouver et reconnaitre le reishi biologique ?
Le reishi biologique pousse parfois au sol mais surtout sur les troncs d’arbres pouvant être en décomposition ou les racines semi-enterrées des feuillus et arbres fruitiers, assez rarement sur les conifères. Sa période de développement court de juillet à novembre mais il est rare de le rencontrer à l’état sauvage. Cependant, il est cultivé afin de répondre à la demande médicinale.

Reishi biologique, le champignon de longue vie et anti cancer naturel d’Asie

Reishi biologique, le champignon de longue vie et anti cancer naturel d’Asie

Le chapeau du reishi biologique mesure 5 à 15 cm de diamètre, il est recouvert d’une croûte brun-rouge à rouge vif qui donne l’impression qu’il s’agit de bois verni. Pour cette raison, en Europe, il jouit d’un intérêt esthétique mis en valeur dans des compositions d’art floral et de décoration intérieure, une fois qu’il a été séché, traité contre les insectes et verni. Ce chapeau en forme de haricot ou de rein s’insère latéralement sur le pied cylindrique cabossé qui est dans les mêmes tons et qui a une hauteur allant de 5 à 20 cm. La chair est de couleur brun foncé avec une consistance coriace qui rappelle le liège, un goût amer, sans grande odeur. Compte tenu de son peu d’intérêt gustatif, il n’est pas cuisiné.
Quels champignons peuvent ressembler au reishi biologique ?
Le reishi biologique (Ganoderma lucidum) peut éventuellement se confondre avec le ganoderme charnu (Ganoderma carnosum), mais celui-ci se trouve sous les sapins, il est plus gros et plus rare, ou encore avec le ganoderme du Valais (Ganoderma valesiacum) qui se reconnait à son absence de pied et son développement sur le mélèze. Vous ne cuisinerez, de toutes façons, aucun de ces ganodermes bien trop coriaces.
Toutefois si vous pensez avoir trouvé des reishis et que vous envisagez de les faire sécher pour une utilisation médicinale, demandez confirmation à un pharmacien mycologue qui vous confirmera ou nom l’identité des champignons que vous avez ramassés.
Quels sont les atouts santé du reishi biologique ?
Le reishi biologique contient des antioxydants, des vitamines, des minéraux, des acides aminés mais surtout il est très riche en polysaccharides (glucides complexes), et notamment en bêta-glucanes qui contribuent à l’augmentation des globules blancs du système immunitaire et des cellules macrophages. Sa teneur en triterpènes est particulièrement intéressante également pour leur action anti-inflammatoire.
Si en Asie, on attribue au reishi biologique, “champignon de longue vie”, d’innombrables qualités permettant de rester en pleine santé et de tonifier son QI, la phytothérapie occidentale lui reconnait des propriétés limitant le stress physique et psychique en fortifiant l’organisme en général, en luttant contre la fatigue, en traitant l’insomnie et en stimulant le système immunitaire.
Il permettrait également de limiter l’hypertension et aurait des propriétés anti-inflammatoires. Sur le plan vasculaire, ses vertus antithrombotiques protègeraient le système cardiovasculaire et d’un point de vue hépatique, le reishi biologique diminuerait les troubles hépatiques et particulièrement la glycémie.
reishi biologique en gélules
Le reishi biologique est également utilisé contre les allergies, pour traiter l’asthme et les troubles des voies respiratoires.
En ce qui concerne le cancer, la médecine traditionnelle chinoise prescrit le reishi comme anticancéreux, cependant aucune étude clinique n’a démontré son efficacité à ce jour. En revanche il semble bénéfique en complément et accompagnement des traitements du cancer, puisqu’il permet de renforcer les défenses immunitaires et de diminuer la fatigue liée aux chimiothérapies et radiothérapies.
Comment utiliser le reishi biologique ?
La reishi biologique se présente sous différentes formes : champignon séché, gélules, comprimés, extraits solides ou fluides. La dose quotidienne, en général, se situe entre 1 et 10 grammes de champignon séché (voir les équivalences sous les autres présentations) qui est prise en cure de 3 semaines, à l’automne notamment, avant d’affronter l’hiver, après avoir demandé conseil à son médecin ou pharmacien.


[Total : 2    Moyenne : 4/5]

Les effets bénéfiques du Reishi champignon bio antioxydant naturel puissant sont de plus en plus prouvés cliniquement ou par des études sérieuses. Nous ajouterons plus d’information dans cette section au fur et à mesure que nous en découvrirons sur ce fabuleux champignon médicinal.

Ganoderma lucidum

Autres noms : Ling Zhi (plante de l’esprit, en chinois), Mannentake (japonais), Varnished conk (anglais)

Distribution : Répandu à travers toutes les régions tropicales, subtropicales et tempérées du monde. Il se développe de mai à novembre, sur les arbres morts, tels les chênes, les érables, les ormes, les saules et les pruniers. On le trouve sur les troncs, près du sol ou sur les racines apparentes.

Parties utilisées : Fruits. Certains produits contiennent ses spores, le mycélium ou le mycélium fermenté.

le reishi cultivé biologiquement est une source importante en antioxydants naturels puissants pour la prévention des cancers

le reishi cultivé biologiquement est une source importante en antioxydants naturels puissants pour la prévention des cancers

Résumé

Souvent appelé « champignon de l’immortalité », les actions régulatrices du reishi bio s’étendent à de nombreux paramètres de l’organisme, préservant ainsi son équilibre. Ces 20 dernières années, de nombreuses recherches ont été effectuées sur les effets bénéfiques du reishi bio sur diverses pathologies.

Une bonne partie de ses effets concernent le système immunitaire, aussi bien pour renforcir ses fonctions que pour normaliser ses excès, en cas de maladies auto-immunes ou d’allergies, par exemple. Il régularise subtilement et profondément le système nerveux, cardiaque et respiratoire, ainsi que les fonctions hépatiques, protégeant par ailleurs le foie des toxines et des radiations. Il diminue les inflammations et atténue la douleur. Par ailleurs, il accélère la régénération osseuse ainsi que la synthèse de l’ADN.

Le reishi bio semble aussi favoriser une certaine lucidité, rappelant son nom latin « lucidum ». Ceux qui le consomment verront les divers aspects et dimensions de leur être s’harmoniser et ils développeront leur propension à exprimer clairement leurs sentiments et leurs besoins.

Propriétés médicinales

– Immuno-modulateur

Le reishi bio est véritablement un amphotérique immunitaire. C’est-à-dire que, telle une amphore peut déverser son contenu d’un côté ou de l’autre, le reishi bio peut stimuler ou modérer divers paramètres de l’immunité, au besoin. Il diminue donc les réactions allergiques, la sensibilité aux allergènes et les maladies auto-immunes, tout en consolidant l’immunité. Plus de 100 polysaccharides et 119 triterpénoïdes ont été isolés du mycélium et du fruit, la plupart d’entre eux étant étudiés pour leurs propriétés immuno-modulatrices. Il stimule par ailleurs la synthèse de l’ADN par la moelle osseuse et la rate.

– Stimulant immunitaire

Le reishi bio augmente la production de macrophages, de cellules tueuses naturelles, de lymphocytes T, d’immunoglobulines, d’interleukines 1, 2, 6, 10 et des facteurs de nécrose des tumeurs. Les spores de cette plante stimulent particulièrement l’activité des lymphocytes T (Bao et al., 2002).

– Anti tumoral

Les études démontrent que l’effet anti-tumoral du reishi bio provient d’une modification de la réponse physiologique du corps. Les polysaccharides du reishi bio augmentent de 5 à 29 fois les facteurs de nécrose tumorale, les interleukines 1 et 6 et les lymphocytes T. Le reishi bio aide le système immunitaire à se remettre de la chimiothérapie et de la radiothérapie : par exemple, des études ont prouvé que le reishi bio avait permis de restaurer le fonctionnement des lymphocytes T chez des souris ayant subi des irradiations au niveau de la rate (Chen et al., 1995). De plus, il a été établit que les spores en germination produisent plus d’agents anti-tumoraux que les spores « dormants » (Liu et al., 2002).

РTonique du foie, protecteur h̩patique et antioxydant

Le reishi bio régularise les fonctions du foie et protège l’ADN des cellules hépatiques contre les effets mutagènes des radiations. Puissamment antioxydant, il nettoie aussi le foie des radicaux libres (Lin et al., 1995) en plus de réduire la production de radicaux libres en apaisant le stress.

РGlyc̩mior̩gulateur et hypocholest̩rol̩miant

L’effet équilibrant du reishi bio et sa qualité de tonique hépatique permettent de diminuer le taux de cholestérol, de triglycérides et de sucre dans le sang. Les rages de sucre et les variations de la glycémie se feront progressivement moins importantes.

РTonique nerveux et adaptog̬ne

Le reishi harmonise le fonctionnement du système nerveux, endocrinien et immunitaire. Il améliore le fonctionnement des glandes corticosurrénales, diminuant ainsi les effets négatifs du stress. Il calme les douleurs et régularise l’humeur. Le reishi bio énergise l’organisme en améliorant la respiration cellulaire et la circulation sanguine. De plus, des recherches ont démontré que les polysaccharides du Reishi bio favorise la saine maturation des dendrites des neurones (Gao et al., 2002).

– Antimicrobien

Outre sa capacité de renforcer le système immunitaire, le reishi bio possède un effet directement antimicrobien (Suay et al., 2000). Il est plus efficace contre les virus que les bactéries, mais semble agir plutôt efficacement contre la Candia albicans, probablement à cause de l’ensemble de ses actions thérapeutiques.

– Tonique respiratoire

Le reishi bio améliore les fonctions respiratoires en augmentant les capacités d’absorption de l’oxygène par les alvéoles pulmonaires. Il améliore aussi la respiration cellulaire. Ainsi, les chinois prennent régulièrement du reishi bio avant de réaliser une ascension afin de ne pas souffrir de l’altitude. Lord d’études cliniques menées en Chine dans les années ‘70 sur 2000 patients souffrant de bronchite chronique, 60 à 90% d’entre eux ont obtenu une amélioration marquée au bout de 2 semaines. Les patients les plus malades ont particulièrement bien répondu, surtout ceux souffrant d’asthme bronchique (Chang & But, 1986).

– Cardiotonique et hypotenseur

Le reishi bio permet d’améliorer les fonctions cardiaques et la circulation sanguine en affectant la viscosité du sang. Il diminue ainsi la tension artérielle.[3] De même, des bénéfices ont été observés sur des maladies liées au système cardiovasculaires comme l’hyperlipidémie, les palpitations, la dyspnée et l’œdème (Chang & But, 1986). Lors d’une étude clinique réunissant 33 patients, un extrait aqueux a permis d’inhiber l’agrégation plaquettaire et a donné des résultats positifs dans le traitement de l’athérosclérose (Tao & Feng, 1990).[4]

– Anti-inflammatoire

Paradoxalement, bien qu’il augmente la production d’interleukines 2, 6 et 8, aux propriétés inflammatoires, le reishi bio possède une activité anti-inflammatoire.[5] Cette apparente contradiction s’explique par le fait que l’activité du Reishi bio peut être bidirectionnelle, selon la concentration en polysaccharides contenus dans le reishi (Gao et al., 2000). Le reishi bio est spécialement utile pour traiter les inflammations cérébrales (Stavinoha, 1997).

РAugmente la r̩g̩n̩ration osseuse

Les différentes espèces de reishi bio sont connues pour stimuler la régénérescence des os, des ligaments et des tendons. Le reishi bio mauve, Ganoderma sinensis, est spécialement approprié pour cette tâche.