[Total : 3    Moyenne : 2.7/5]

Le Reishi antioxydant naturel puissant, Ganoderma lucidum ou encore Lingzhi, bĂ©nĂ©ficie depuis des millĂ©naires d’une grande popularitĂ© en Asie. L’Ă©crit Seng Nong de la pharmacopĂ©e chinoise, rĂ©vĂ©lĂ© en 56 avant notre ère, le mentionnait dĂ©jĂ .

La mĂ©decine traditionnelle chinoise et la mĂ©decine kempo au Japon, alloue au Reishi la capacitĂ© d’augmenter l’énergie vitale, Qi, qui soutient l’ensemble de l’organisme. Le Reishi a donc une action globale de type adaptogène sur l’organisme pour l’aider Ă  combattre toute forme de stress.Le Reishi est une variĂ©tĂ© de champignons très rare Ă  l’Ă©tat sauvage ajoutant un certain privilège Ă  sa rĂ©putation. On ne le trouve que dans des forĂŞts montagneuses profondes et de manière qu’Ă©pisodique.

Le Reishi contient de puissants polyglycanes ainsi qu’une centaine de triterpènes. Les polysaccharides du Reishi agissent en synergie avec un groupe de protĂ©ines spĂ©cifiques.En tant que site e-commerce nous ne pouvons pas afficher plus d’informations Ă  ce sujet, nous avons dĂ» supprimer le dĂ©tail des applications thĂ©rapeutiques du Reishi.

Le ReĂŻshi est primordial pour stimuler les dĂ©fenses naturelles : c’est le champignon de la longĂ©vitĂ©. Il amĂ©liore les fonctions cardiaques, respiratoires et cĂ©rĂ©brales et augmente le taux de SOD (antioxydant puissant).

Traditionnellement, il est reconnu que le Reishi :

– amĂ©liore l’immunitĂ©, agit sur les bactĂ©ries, les virus, le Candida albicans
– diminue les rĂ©actions allergiques ainsi que la sensibilitĂ© aux allergènes, les triterpĂ©noides inhibent la rĂ©ponse allergique et les histamines
– soulage les bronchites, l’asthme et touts types d’allergies. Il amĂ©liore les fonctions respiratoires en augmentant la capacitĂ© d’absorption de l’oxygène par les bronches
– diminue les inflammations, calme les douleurs
– rĂ©duit le taux de cholestĂ©rol, diminue la tension artĂ©rielle, rĂ©gule la glycĂ©mie
– augmente la rĂ©gĂ©nĂ©ration osseuse
– antioxydant, protège contre tous types de radiations
– augmente l’énergie en amĂ©liorant la respiration cellulaire et la circulation sanguine
Anti-âge – Anti-oxydants – ArtĂ©riosclerose – Crise cardiaque – Fonction cognitive – GlycĂ©mie – Immuno-defficience – Inflammation – Inflammations respiratoires – Système Immunitaire – Vieillissement
Contre-indications
Femmes enceintes ou qui allaitent.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Habitat et Origine du Reishi champignon bio antioxydant naturel puissant:

Le Reishi est originaire de la Chine, et il est considéré comme le Roi des champignons et il est utilisé par les herboristes chinois depuis plus de 4000 ans. Le Reishi est aussi révélé au Japon où il est considéré comme le plus important de tous les champignons polypores japonais.

Nom commun : Reishi

Nom botanique : Reishi, famille des ganodermatacées

Noms chinois : Ling Chih, Ling Zhi

Noms japonais : Reishi, Mannentake

On l’appelle dans les Pays asiatiques : « l’herbe de Dieu, l’herbe miraculeuse, l’herbe spirituelle ou l’herbe de l’immortalité ».

De nombreuses légendes entourent le Reishi. A l’origine, il pousse exclusivement en montagne dans des forêts profondes. C’est un champignon sauvage extrêmement rare, a tel point qu’il était interdit de parler publiquement de ses vertus, car il était réservé aux seuls Empereurs. Les Empereurs avaient une grande croyance en sa capacité à pouvoir leur donner la jeunesse éternelle ainsi que la prospérité.

Traditionnellement, il était utilisé en Chine par les moines Taoïstes pour améliorer le calme intérieur et les pratiques méditatives, ainsi que pour atteindre une longue vie en bonne santé.

Bien que les chinois aient tenté, pendant bien des siècles, de cultiver le Reishi bio, ce n’est qu’au début des années 1970, que le Reishi bio a pu être cultivé avec succès et à grande envergure.

Un autre premier jalon dans l’histoire du Reishi est le livre » Les herbes Pharmacopeia « . Un des pères fondateurs de la médecine chinoise, Shen Nong, a catégorisé 365 organismes botaniques, zoologiques et minéraux comme des médicaments « Supérieures », « Moyen » ou « Juste ». Des médicaments supérieurs ont traité de multiples maladies et ont régularisé l’équilibre du corps ; la moyennes des herbes travaillent comme fortifiants ou énergisant, et certaines substances ont servi de médications pour des maladies spécifiques. Il a documenté cette étude dans son livre et a classé le Reishi bio comme étant le N°1 dans ces trois catégories.

Les effets bénéfiques du Reishi bio sont de plus en plus prouvés cliniquement ou par des études sérieuses.

Les effets bénéfiques du Reishi bio sont de plus en plus prouvés cliniquement ou par des études sérieuses.

Partie utilisées : La chair du champignon, certains produits sont fabriqués avec ses spores et/ou son mycélium.

Sa gloire et ses avantages ont été représentés dans différents objets d’arts et la littérature telle que :

Les sculptures de « La ville interdite » et « La Place D’été » (Chine)

« L’Abrégé de Materia Medica » (un livre médical)

« Le Serpent Blanc » (un conte de fées chinois)

« L’Iliade » par Homère (poème épique grecque)

La Médecine traditionnelle chinoise attribue, de ce fait, une action de type adaptogène dans la pharmacopée traditionnelle.

Une plante adaptogène est une plante augmentant la capacité de notre corps à s’adapter aux différents stress, quelles que soient leurs origines.

On attribue ce concept à un chercheur russe, Nicolaï Lazarev, qui cherchait à définir le type d’action de plantes comme le ginseng en 1947. Selon ce concept, une substance adaptogène accroît de manière générale (non spécifique) la résistance de l’organisme aux divers stress qui l’affectent. Un adaptogène exerce une action normalisatrice non spécifique sur de nombreux organes ou fonctions physiologiques.

Dans la Médecine Traditionnelle Chinoise, (MTC) la notion d’ « adaptogène » existe depuis des milliers d’années sous le concept de «toniques supérieurs», qui régularisent les diverses fonctions et augmentent l’énergie, favorisant globalement la santé sans traiter pour autant de maladies spécifiques.

Comme différentes études l’ont démontré, ce concept correspond bien aux plantes comme le Panax ginseng, le lapacho, la Rhodiola rosea, l’Astragalus membranaceus, l’Eleutherococcus senticosus, le Schizandra sinensis, dont l’action permet d’élever (ou abaisser) la température corporelle ou la tension artérielle, de faire perdre (ou gagner) du poids, de stimuler (ou calmer) le système nerveux, le système hormonal et donc immunitaire.

Les plantes adaptogènes apportent une réponse fonctionnelle et variable (modulateur/régulateur), spécifique aux besoins de l’individu. Ces plantes se caractérisent par une action non spécifique sur l’organisme, les plantes adaptogènes travaillent comme des « coachs » de la santé.

Les adaptogènes sont des régulateurs généraux des fonctions internes : ils tendent à accroître les capacités homéostatiques propre à notre organisme, en recherche permanente d’équilibre.

En M T C, il est utilisé pour combattre la fatigue et fortifier l’organisme en général, stimuler le système immunitaire, enrayer la protéinurie, traiter les troubles des voies respiratoires, et protéger le système sanguin et lymphatique.

Elle le considère comme un précieux tonique avec un effet de fortification à long terme.

Avec plus de 150 phytonutriments et antioxydants, le Reishi bio serait l’élément le plus proche de la perfection nutritionnelle dans la nature !

Le Reishi bio est un anti-allergique car il contient des substances (triterpènes, l’acide oléique et polypeptides) structurellement similaire aux immunoglobulines (modulateurs immunitaires) contient des bêta-glucanes, avec une activité similaire à des stéroïdes mais sans effets secondaires. Le Reishi est bénéfique dans les maladies dégénératives (dystrophie musculaire, atrophie) car il contient des composants de l’adénosine et uridine des acides nucléiques qui sont essentiels pour le développement et les fonctions cellulaires. A un effet tonique sur le système cardio-vasculaire est une grande capacité à réduire le taux de cholestérol et baisser la pression artérielle. Aide à réduire l’accumulation d’acides gras et des transaminases dans le foie, en le protégeant.

Les actions régulatrices du Reishi bio s’étendent à de nombreux paramètres de l’organisme, préservant son équilibre.

La majorité de ses effets concernent le système immunitaire, aussi bien pour renforcer ses fonctions que pour normaliser ses excès, en cas de maladies auto-immunes ou d’allergies, par exemple.

Il diminue les inflammations et atténue la douleur.

Par ailleurs, il accélère la régénération osseuse.

Le Reishi bio semble aussi favoriser une certaine lucidité, rappelant son nom latin Lucidum.

Ceux qui le consomment verront les divers aspects et dimensions de leur être s’harmoniser et leur propension à exprimer clairement leurs sentiments et besoins s’accroître.

Il régularise aussi subtilement et profondément les systèmes nerveux, cardiaque, respiratoire ainsi que les fonctions hépatiques, protégeant par ailleurs le foie des toxines et des radiations.

Pourquoi consommer du Reishi bio ?

La plupart des pathologies chroniques proviennent, non seulement d’un blocage émotionnel, mais aussi du déséquilibre des fonctions de l’organisme, entraîné par une accumulation de toxines dans le corps.

Or, le Reishi bio peut faire office « d’examen médical » capable de déceler les faiblesses et les blocages insoupçonnés ou potentiels, pour ensuite purger le corps de ses déchets et traiter toute la gamme de pathologies à l’aide du système immunitaire naturel.

Les fonctions de base du Reishi bio sont de purifier le sang, d’éliminer les toxines, de fortifier le cœur et de nettoyer le colon.

Il agit aussi comme relaxant et anti-cancérigène.

Redoutable pour la prévention du Cancer

La Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) étonnait en proposant le Reishi bio comme solution contre le cancer. Or les chercheurs occidentaux se sont rendus compte de l’efficacité redoutable de ce simple champignon sur certains types de cancers. Les tests en laboratoire prouvent qu’il parvient non seulement à inhiber la croissance des tumeurs mais aussi leur propagation dans l’organisme.

Au niveau clinique les premiers essais ont établi que le remède aux extraits de Reishi bio peut:

Améliorer la qualité de vie de personnes souffrant de cancers même à des stades avancés.
Renforcer leur système immunitaire affaibli par les chimiothérapies.

Les principaux éléments actifs sont les suivants :

B-glucanes, hétéro-B-glucanes

B-(1-6)-glucuronoglucane

Mannogalactolucane

Ganodéranes

Acides ganodériques et ganodéréniques : triterpènoïdes

Protéine Ling Zhi-9

Arabinoxylanes, Glycoprotéines, Ergostérols et Bêta Glucanes

Le Reishi bio est riche en vitamines B incluant l’acide pantoténique essentiel pour les nerfs et les glandes surrénales ainsi que les vitamines C,D ,du calcium , du fer et du phosphore.

Le Reishi bio stimule donc les défenses naturelles pour améliorer les fonctions cardiaques, respiratoires et cérébrales, et augmenter le taux de SOD (anti-oxydant puissant).

Le Reishi bio contient des polysaccharides et des triterpènes, qui augmente l’activité des cellules immunitaire du corps (lymphocytes) qui sont essentielles pour eliminer les cellules étrangères (telles que les cellules du cancer), il est donc capable d’inhiber la croissance des tumeurs, ainsi que leur dissémination dans l’organisme.

Le rôle du Reishi bio dans le domaine médical est assez impressionnant.

Propriétés médicinales :

Augmente le processus de désintoxication des toxines

Le Reishi bio appuie les processus naturels d’élimination et prévient l’accumulation de toxines.

Immuno-modulateur

Soutient le système immunitaire du corps en favorisant l’activité des anticorps.

Améliore la résistance du corps à l’effort et aux infections, stimule les défenses naturelles.

Le Reishi bio est véritablement un amphotérique immunitaire, c’est-à-dire que, telle une amphore peut déverser son contenu d’un côté ou de l’autre, le Reishi peut stimuler ou modérer divers paramètres de l’immunité, au besoin.

Plus de 100 polysaccharides et 119 triterpénoïdes ont été isolés du mycélium et du fruit, la plupart d’entre eux étant étudiés pour leurs propriétés immuno-modulatrices.

Il diminue donc les réactions allergiques et la sensibilité aux allergènes.

Le Reishi bio accroît d’autre part les capacités immunitaires de l’organisme, notamment en augmentant la production des macrophages, des cellules tueuses naturelles (« natural killer cells » ou NK), des lymphocytes T, des immunoglobulines, des interleukines 1 et 2 et des facteurs de nécrose des tumeurs.

Il stimule la synthèse d’ADN par la moelle osseuse et la rate.

Anti tumoral

Les études démontrent que l’effet anti-tumoral du Reishi bio provient d’une modification de la réponse physiologique du corps.

Les polysaccharides du Reishi bio augmentent de 5 à 29 fois les facteurs de nécrose tumorale, les interleukines 1 et 6 et les lymphocytes T.

Le Reishi aide aussi à récupérer des dommages immunitaires causés par la chimiothérapie et la radiothérapie.

Par exemple, des études ont prouvé que le Reishi bio avait permis de restaurer le fonctionnement des lymphocytes T chez des souris ayant subi des irradiations au niveau de la rate (Chen et al., 1995).

Concernant les pathologies cancéreuses du sein deux pistes ont été suivies :

Les polysaccharides et les triterpènes ont une action directe sur le développement des cellules cancéreuses par l’inhibition de la kinase Akt, le complexe AP-1 et des facteurs de transcription NF-Kb.

En 2006 une autre action des polysaccharides du Reishi bio a été mise en évidence sur un facteur important du développement de ces pathologies : les récepteurs à œstrogènes.

De plus ces polysaccharides ont une grande influence sur les vaisseaux sanguins alimentant ces zones, ils limitent leur croissance et donc l’alimentation des cellules cancéreuses.

Anti-microbien

Outre sa capacité de renforcer le système immunitaire, le Reishi bio possède un certain effet directement anti-microbien.

Il est plus efficace contre les virus que les bactéries, mais semble agir plutôt efficacement contre la Candia albicans, probablement à cause de l’ensemble de ses actions thérapeutiques.

Tonique, antioxydant naturel puissant et protecteur hépatique

Anti-oxydant, le Reishi bio protègent la peau contre les effets nocifs des radicaux libres, qui sont la cause des rides et du vieillissement cutané, aide également à lutter contre le cancer de peau.

Il nettoie aussi le foie des radicaux libres, une réduction significative des ALAT et ASAT ont été remarqués dans le mois, après trois mois toutes les valeurs étaient dans la fourchette normale.

Il protège l’ADN des cellules du foie contre les effets mutagènes des radiations.

Glycémiorégulateur et hypocholestérolémiant

L’effet équilibrant du Reishi bio et ses qualités de tonique hépatique diminue conséquemment le taux de cholestérol, de triglycérides et de sucre dans le sang.

Les rages de sucre et les variations de la glycémie se feront progressivement moins importantes.

Le Reishi bio aide le corps à perdre du poids, à brûler les graisses et il est un stimulant naturel du métabolisme, grâce à la synergie de ses composés.

En activant le métabolisme de nos cellules qui commencent à utiliser les réserves d’énergie (graisse).

Le Reishi aide à prévenir l’obésité par l’arrêt du mouvement de glucose dans les cellules adipeuses.

Ceux qui suivent un régime alimentaire sain, qui pratiquent un exercice physique régulièrement et qui consomment du Reishi bio; il est très peu probable qu’ils deviennent obèse.

Tonique nerveux et adaptogène

Le Reishi bio harmonise le fonctionnement des systèmes nerveux, endocrinien et immunitaire.

Il améliore le fonctionnement des glandes corticosurrénales, diminuant ainsi les effets négatifs du stress.

Il calme les douleurs et régularise l’humeur.

Une meilleure qualité de sommeil.

Tonique respiratoire

Le Reishi bio améliore aussi la respiration cellulaire.

Il améliore les fonctions respiratoires en augmentant les capacités d’absorption de l’oxygène par les alvéoles pulmonaires.

Ainsi, les chinois prennent régulièrement du Reishi bio avant de réaliser une ascension afin de ne pas souffrir de l’altitude.

Le germanium organique qui est présent dans le champignon aide à oxygéner les cellules améliorant l’énergie totale.

Lors d’études cliniques menées en Chine dans les années 70 sur 2000 patients souffrant de bronchite chronique, 60 à 90% d’entre eux ont obtenu une amélioration marquée au bout de 2 semaines.

Les patients les plus malades ont particulièrement bien répondu, surtout ceux souffrant d’asthme bronchique (Chang & But, 1986).

Cardiotonique et hypotenseur

Le Reishi bio aide à prévenir les maladies cardiaques et l’AVC.

Le Reishi bio permet d’améliorer les fonctions cardiaques et la circulation sanguine en affectant la viscosité du sang, il diminue ainsi la tension artérielle.

De même, des bénéfices ont été observés sur des maladies liées au système cardiovasculaires comme l’hyperlipidémie, les palpitations, la dyspnée et l’œdème (Chang & But, 1986).

Lors d’une étude clinique, un extrait aqueux a permis d’inhiber l’agrégation plaquettaire et a donné des résultats positifs dans le traitement de l’athérosclérose (Tao & Feng, 1990).

Anti-inflammatoire

Le Reishi bio aide à prévenir, réduire et combattre le risque de polyarthrite rhumatoïde.

Cela est dû à la synergie des triterpénoïdes, germanium organique et immunomodulateurs qui permet le contrôle de l’inflammation et le système immunitaire s’adapte.

Bien qu’il augmente la production d’interleukines 2, 6 et 8, aux propriétés inflammatoires, le Reishi bio possède paradoxalement une activité anti-inflammatoire.

Cette apparente contradiction s’explique par le fait que l’activité du Reishi bio peut être bidirectionnelle, selon la concentration en polysaccharides contenus dans le Reishi (Gao et al., 2000).

Supporte la santé des reins.

Des Études au Japon montrent que le Reishi bio a un grand effet sur nos reins qui fonctionnent mieux.

De la néphrite à l’insuffisance rénale il a été démontré que la synergie des composés de la commande des champignons aident à lutter contre les problèmes de ce type.

En vertu de la vaste recherche permanente faite par de nombreux chercheur entre autre « Santé Canada » l’Institut de recherche en biotechnologie du Conseil national de recherches Canada, Passeport Santé, ainsi que l’analyse de coopération et d’expériences cliniques menées par des personnes dans les hôpitaux, à l’intérieur des collèges et des universités, et même par des fabricants de produits pharmaceutiques, le potentiel de Reishi bio, comme médicament efficace est de plus en plus clair et défini.

En mars 2006 des études de l’université de York au Canada montrent l’action du Reishi bio sur les atteintes de l’ovaire.

En avril 2011 une équipe chinoise publie les résultats d’une étude sur certains mélanomes, les polysaccharides du Reishi bio inhibent tout simplement la croissance de cellules de mélanomes en culture.

A ce même moment, de nombreuses équipes étant mobilisées sur les effets du Reishi, des chercheurs de l’université des sciences médicales de Beijing (Chine) mettent en évidence une action du Reishi sur la maladie de Parkinson. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed?term=ganoderma%20lucidum

On peut lire dans la des résultats d’essais effectués par un complément alimentaire constitué de trois champignons dont le Reishi bio.

Action importante sur le cancer de la prostate ainsi que sur la migration des métastases issues de ces cellules cancéreuses.

Donc nous voyons par le biais de ces recherches ou études en cours que le Reishi bio est doté de composants ayant un effet très important sur nombre de pathologies de notre siècle.

La science médicale pour sa part s’intéresse essentiellement aux principaux éléments suivants : Polysaccharide, germanium biologique, adénosine, triterponoid et essence ganodermique.

Polysaccharide et Germanium

Ces éléments accroissent la capacité naturelle d’auto-guérison du corps et établissent un système immunitaire fort.

Ils possèdent en outre des propriétés inhibitrices de tumeurs protégeant ainsi contre la dégénérescence des organismes internes et renforçant les cellules tissulaires.

Ils augmentent l’apport d’oxygène dans le système sanguin et débarrassent l’organisme des cellules mortes et des toxines solubles dans l’eau.

Adénosine

Élément susceptible de réduire la formation des caillots dans le sang, d’améliorer la circulation sanguine, de réduire le cholestérol et le gras, de fortifier la fonction du cortex des glandes adrénalines afin de maintenir l’équilibre endocrinien, de régulariser le métabolisme, de redonner de l’énergie et de maintenir l’équilibre du PH sanguin.

Triterpenoid

Élément pouvant améliorer le système digestif, prévenir les allergies causées par les antigènes, aide à réduire le cholestérol et à activer le noyau des cellules de l’organisme.

Essence Ganodermique

Élément ayant la capacité de rajeunir les cellules de l’organisme, de soulager les affections cutanées et d’embellir la peau. Il se prête aussi à des usages externes pour des blessures, ulcères buccales etc.

Reishi Mycellium

Il renferme l’éventail complet des minéraux et vitamines, améliore la fonction cérébrale et stabilise le système nerveux.

Il est aussi efficace comme traitement des troubles gastriques et rénaux et peut décongestionner les artères.

Indications :

Faiblesse immunitaire, maladies auto-immunes

Allergies, choc anaphylactique

Asthme, bronchites chroniques, rhinite

Stress

Troubles de concentration

Sénilité, Alzheimer

Palpitations et arythmie cardiaques

Hypertension artérielle

Athérosclérose, hyperlipidémie

Anorexie

Œdème

Inflammation cérébrale ou de la prostate

Hyperplasie ostéogénique

Fatigue, faiblesse, Ă©tourdissements

Syndrome de fatigue chronique, neurasthénie

Dystrophie musculaire progressive

Virus d’Epstein Barr, mononucléose

Hépatite B, hépatite chronique, cirrhose

VIH, cancer, leucémie

Diabète

Leucopénie

Ulcères duodénaux

Insomnie, mauvais rĂŞves

Dégénérescence de la rétine

Dyspnée

Contre-indications :

Ne pas combiner aux fluidifiants sanguins synthétiques

Pour les personnes ayant subies une intervention chirurgicale ou un accouchement, la consommation de champignons Reishi bio est fortement déconseillée.

En effet, il a une propriété anticoagulant.

Comment consommer le Reishi bio au quotidien ?

Il est très important si on désire avoir des résultats optimum pour sa santé, de se procurer des produits (cafés, thés, gélules et autres) faits avec du Reishi, 100% certifié biologique et organique.

En effet, il existe actuellement en Chine 4 gros producteurs de Ganoderma, mais un seul le cultive à la façon ancestrale, sur de vieux troncs avec de l’eau de source et de façon équitable; ce producteur utilise une centaine de fermes typiquement chinoises, situées dans les montagnes d’origine du champignon.

Les autres producteurs, de Chine ou d’ailleurs dans le Monde, utilisent très souvent des méthodes moins orthodoxes (surtout les sacs de plastiques, balles de foins ou de paille).

Les effets de la consommation du Ganoderma Lucidum au quotidien sur votre organisme.

Le Scanning ou processus d’exploration : de 1 à 30 jours.

Durant cette période, le Reishi bio va détecter les faiblesses, les pathologies et les toxines dissimulées dans l’organisme afin d’en régulariser les fonctions.

Durant cette période, le corps va manifester de légers symptômes liés aux faiblesses de l’organisme dans le but de les expulser.

La Désintoxication de l’organisme : de 1 à 30 semaines.

Le Ganoderma étant le Roi du nettoyage, il va éliminer l’acide urique, l’acide lactique, l’excès de gras et de sucre, les dépôts adipeux, les cellules mortes et les toxines chimiques accumulées dans l’organisme parfois depuis la petite enfance.

Ces déchets seront éliminés par les voies de la circulation sanguine des reins, du foie, par l’urine et les selles.

Mais aussi par la transpiration, par des furoncles, du phlegme et du mucus.

Vous ressentirez souvent les mêmes réactions que lors d’un jeûne de plusieurs jours.

Cela s’appelle une crise d’élimination, et son intensité variera selon le taux d’intoxication de l’organisme de la personne!

La Régulation ou période d’auto-guérison : de 1 à 12 mois.

Indépendamment et en fonction de la gravité du problème, on pourra observer de nombreuses réactions de l’organisme qui se régularise.

Les faiblesses du corps peuvent temporairement s’amplifier puis décroître graduellement pour atteindre une pleine régulation.

Évitez absolument d’interrompre le processus totalement durant cette période, même si cette période peu s’avérer plus pénible puisque vous empêcheriez votre organisme de finaliser son auto-guérison.

Le Rétablissement ou réparation de l’ADN : de 6 à 24 mois selon les cas.

Le Ganoderma Lucidum ou Reishi bio continuera de réparer les régions affectées de votre organisme et renforcera désormais le système immunitaire le rendant plus résistant aux attaques virales et aux maladies.

C’est durant cette étape que les éléments vitaminiques et minéralogiques essentiels contenus dans le champignon, exerceront leur action curative.

Le Rajeunissement ou le retour de votre vitalité : De 1 à 3 ans

Le but ultime de la consommation du Reishi/Ganoderma durant cette longue période, est de maintenir les fonctions du corps à leur niveau optimal et de lui redonner toute la vitalité de sa jeunesse.


[Total : 1    Moyenne : 1/5]

On l’appelle souvent « reishi champignon bio antioxydant naturel puissant de l’immortalité ».

Les actions régulatrices du reishi bios’étendent à de nombreux paramètres de l’organisme, préservant son équilibre. La majorité de ses effets concernent le système immunitaire, aussi bien pour renforcir ses fonctions que pour normaliser ses excès, en cas de maladies auto-immunes ou d’allergies, par exemple. Il diminue les inflammations et atténue la douleur. Par ailleurs, il accélère la régénération osseuse.
Le reishi bio semble aussi favoriser une certaine lucidité, rappelant son nom latin lucidum. Ceux qui le consomment verront les divers aspects et dimensions de leur être s’harmoniser et leur propension à exprimer clairement leurs sentiments et besoins s’accroître. Il régularise aussi subtilement et profondément les systèmes nerveux, cardiaque, respiratoire ainsi que les fonctions hépatiques, protégeant par ailleurs le foie des toxines et des radiations.

Autres noms : Ganoderma lucidum (latin), Ling Zhi (plante de l’esprit, en chinois), Mannentake (japonais), Varnished conk (anglais)

Distribution : Répandu à travers toutes les régions tropicales, subtropicales et tempérées du monde. Il se développe de Mai à Novembre sur les arbres morts, tels les chênes, les érables, les ormes, les saules et les pruniers. On le trouve sur les troncs, près du sol ou sur les racines apparentes.

Parties utilisées : Fruits. Certains produits sont fabriqués avec ses spores et/ou son mycélium.

Propriétés médicinales :Immuno-modulateur ; Antimicrobien ; Tonique, antioxydant et protecteur hépatique ; Glycémiorégulateur et hypocholestérolémiant ; Tonique nerveux et adaptogène ; Tonique respiratoire ; Cardiotonique et hypotenseur ; Anti-inflammatoire
Le reishi bio peut stimuler ou modérer divers paramètres de l’immunité, au besoin. Plus de 100 polysaccharides et 119 triterpénoïdes ont été isolés du mycélium et du fruit, la plupart d’entre eux étant étudiés pour leurs propriétés immuno-modulatrices. Il diminue donc les réactions allergiques et la sensibilité aux allergènes.

Le reishi bio accroît d’autre part les capacités immunitaires de l’organisme, notamment en augmentant la production des macrophages, des cellules tueuses naturelles (« natural killer cells » ou NK), des lymphocytes T, des immunoglobulines, des interleukines 1 et 2 et des facteurs de nécrose des tumeurs. Il stimule la synthèse d’ADN par la moelle osseuse et la rate.

Le reishi bio aide aussi à récupérer des dommages immunitaires causés par la chimiothérapie et la radiothérapie : par exemple, des études ont prouvé que le reishi bio avait permis de restaurer le fonctionnement des lymphocytes T chez des souris ayant subi des irradiations au niveau de la rate (Chen et al., 1995).

Outre sa capacité de renforcir le système immunitaire, le reishi bio possède un certain effet directement antimicrobien. Il est plus efficace contre les virus que les bactéries, mais semble agir plutôt efficacement contre la Candia albicans.

Il protège l’ADN des cellules du foie contre les effets mutagènes des radiations. Antioxydant, il nettoie aussi le foie des radicaux libres.

L’effet équilibrant du reishi bio et ses qualités de tonique hépatique diminue conséquemment le taux de cholestérol, de triglycérides et de sucre dans le sang. Les rages de sucre et les variations de la glycémie se feront progressivement moins importantes.

Le reishibio  harmonise le fonctionnement des systèmes nerveux, endocrinien et immunitaire. Il améliore le fonctionnement des glandes corticosurrénales, diminuant ainsi les effets négatifs du stress. Il calme les douleurs et régularise l’humeur.

Le reishi améliore les fonctions respiratoires en augmentant les capacités d’absorption de l’oxygène par les alvéoles pulmonaires. Il améliore aussi la respiration cellulaire. Ainsi, les chinois prennent régulièrement du reishi bio avant de réaliser une ascension afin de ne pas souffrir de l’altitude.

Le reishi bio permet d’améliorer les fonctions cardiaques et la circulation sanguine en affectant la viscosité du sang. Il diminue ainsi la tension artérielle. De même, des bénéfices ont été observés sur des maladies liées au système cardiovasculaires comme l’hyperlipidémie, les palpitations, la dyspnée et l’œdème (Chang & But, 1986).

Contre-indications et Mise en garde :

Éviter pendant la phase aiguë d’une infection
Allergies aux champignons
Ne pas combiner aux fluidifiants sanguins synthétiques
Augmente la métabolisation par le foie de certains médicaments, dont les barbituriques, diminuant ainsi leurs effets
Principaux constituants connus :

B-glucanes, hétéro-B-glucanes
B-(1-6)-glucuronoglucane
Mannogalactolucane
Ganodéranes
Acides ganodériques et ganodéréniques : triterpènoïdes
Protéine Ling Zhi-9
Arabinoxylanes, Glycoprotéines, Ergostérols et Bêta Glucanes


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

On dit qu’ils seront à l’origine d’un véritable renouveau de la pharmacopée mondiale au cours de ce siècle. Les experts parlent même d’une « révolution non-verte ». Les champignons bio antioxydant naturel puissant sont des êtres vivants tout à fait singuliers : ce ne sont ni des végétaux, ni des animaux. Mais ils sont partout et totalement indispensables au processus de la vie, comme à celui de la mort. Dans le monde entier, on étudie aujourd’hui leurs propriétés médicinales étonnantes, en particulier, dans le traitement des maladies dégénératives et du cancer, mais aussi pour venir à bout de nombreuses pathologies moins lourdes.

Quelle est la véritable nature des champignons ?
Inclassables dans les autres catégories d’espèces vivantes, ils sont fascinants. Ce sont en effet des êtres dépourvus de chlorophylle et les biologistes ne les considèrent pas comme des végétaux. On pourrait dire qu’ils sont plus proches des insectes ou des crustacés que des plantes puisque leurs parois cellulaires comportent, comme eux, de la chitine, mais jamais de cellulose. Ils ne sont pas doués de mouvement comme les humains et les animaux mais on sait qu’un seul et unique individu peut coloniser des surfaces très étendues (le plus grand organisme vivant connu à ce jour est un champignon qui couvre une surface de 880 hectares et a au moins 2 400 ans).

Bien que différents, les champignons n’en sont pas moins intimement liés au cycle de vie de tous les autres êtres vivants, que ce soit par symbiose (vie commune avec un autre organisme vivant), par saprophytisme (digestion de la matière organique qui permet aux éléments nutritifs de retourner à la terre) ou au travers du parasitisme (le champignon s’attaque à un organisme en mauvaise santé et hâte sa fin). Les champignons sont partout autour de nous… et nous sont indispensables.

Les champignons ont Ă©tĂ© longtemps associĂ©s au diable et Ă  la sorcellerie. On les a pris pour des ĂŞtres fantastiques habitant les forĂŞts. Bien des peuples ont aussi utilisĂ© leurs propriĂ©tĂ©s hallucinogènes pour accĂ©der Ă  une autre dimension du rĂ©el. Aujourd’hui encore, ils sont considĂ©rĂ©s par bien des gens comme des organismes inutiles en raison de leur faible valeur nutritionnelle, on craint le poison que certains d’entre eux renferment dans leur chair, ils sont rĂ©putĂ©s toxiques mĂŞme quand ils sont comestibles car ils concentrent les mĂ©taux lourds, les pesticides et la radioactivitĂ©. Conclure que les champignons sont Ă  Ă©carter de tout usage serait une bien belle erreur eu Ă©gard aux connaissances traditionnelles asiatiques comme aux dĂ©couvertes modernes.

En Occident, la mycothérapie (soins par les champignons) est une nouvelle science avec des connaissances imparfaites et des bases qui s’étoffent à peine. Pourtant, elle est aussi vieille que l’homme : la découverte, il y a 15 ans, dans un glacier des Alpes, du corps d’un homo-sapiens européen vieux de plus de 5 000 ans (baptisé ötzie), a permis de découvrir qu’il employait à des fins médicinales des morceaux de polypore du bouleau (Piptoporus betulinus). Or, ce champignon est réputé posséder des propriétés antibiotiques et cicatrisantes et de nouvelles études laissent supposer des propriétés immunostimulantes.

Les Asiatiques, eux n’ont pas perdu ce lien et la mycothérapie est, depuis 2000 ans une des branches essentielles de la phytothérapie extrême-orientale. C’est sans doute pour cette raison que la plupart des champignons médicinaux dont les effets sont confirmés aujourd’hui – tant par l’expérience des praticiens asiatiques que par les recherches dans les hôpitaux chinois et, depuis peu, partout dans le monde – sont issus de la flore d’Extrême-Orient. Et si l’on peut donc, sans risquer de se tromper, recommander l’usage thérapeutique des champignons ci-dessous, d’autres découvertes, non moins importantes, sont sans doute à venir.

Reishi bio, le champignon miraculeux

La palme des champignons pourrait être accordée au Reishi bio (Ganoderma lucidum), un champignon qui croît comme la polypore du bouleau, sur les troncs des arbres. Présent dans tout l’hémisphère nord, il n’a pourtant fait l’objet d’un usage médicinal répertorié qu’en Chine (les premiers écrits Chinois qui le mentionnent, datent de plus de 2 000 ans !). Les Chinois l’ont baptisé « le champignon miraculeux » ou encore « l’herbe porte-bonheur ».

Dans la médecine chinoise traditionnelle, le Reishi bio est recommandé pour « stimuler l’appétit, calmer les nerfs et combattre l’insomnie ». Si l’on ne devait citer qu’une propriété du Reishi bio on pourrait se limiter à son action sur tous les problèmes de foie (en particulier les hépatites), ce qui en fait aussi un excellent capteur de toxines. Mais les bienfaits du Reishi bio sont plus larges. Il permet aussi de lutter contre la neurasthénie, les vertiges, la pyélonéphrite, l’excès de cholestérol, les maladies coronariennes, les rhinites, les bronchites chroniques, les asthmes bronchiques et les gastralgies.
Son analyse chimique a permis de mieux comprendre ses vertus si importantes : les triterpènes qu’il contient (118 différents ont été identifiés) sont responsables de son goût amer, mais ils sont aussi responsables d’une activité anti-cancéreuse par action directe sur les cellules pathogènes. Les polysaccharides du Reishi bio ont aussi confirmé son intérêt face aux cancers et on a découvert, il y a peu une action combinée avec un groupe de protéines spécifiques aux vertus immuno-modulantes. Enfin, un fort taux de stéroïdes favorise des effets anti-athérosclérose.
Vendu en poudre, il est recommandé d’en consommer 1 à 2 g par jour en infusion (ne pas boire la poudre qui est très amère).

Le Maïtake bio est un champignon japonais réputé pour ses vertus antioxydantes et revigorantes.

Le Maïtake bio est un champignon japonais réputé pour ses vertus antioxydantes et revigorantes.

Maïtaké bio, le champignon dansant

Les Asiatiques ont le chic pour nous surprendre : une merveille en cache souvent une autre. C’est encore le cas ici puisque après « le champignon qui rend éternel », ils ont découvert le Maïtaké bio (Grifola frondosa). Son nom signifie littéralement « le champignon dansant » car on faisait une grande fête lorsque les ramasseurs avaient la chance de rencontrer quelques spécimens de ce champignon.

En plus d’oligo-éléments, on a découvert dans le Maïtaké bio des bêta glycanes particuliers dont on n’a compris que très récemment l’intérêt : ils modifient la réponse immunitaire de l’organisme face aux cellules cancéreuses sans activité directe sur ces dernières. L’activité des cellules « natural killers » ou cytotoxiques est ainsi multiplié par 1,5 à 3 par prise quotidienne de 35 mg à 70 mg d’un extrait appelé « fraction D ». Cette dose ralentit la croissance des cellules cancéreuses et réduit les risques de métastases. Par ailleurs, le maïtaké bio en poudre engendre d’autres effets bénéfiques, il régule la tension, abaisse le taux de cholestérol et de triglycérides, et facilite la perte de poids. Sa forte teneur en fibres améliore le transit intestinal. Le Maïtaké bio protège enfin le foie contre l’agression hépatique médicamenteuse grâce à ses propriétés anti-oxydantes.

On prendra environ 1 à 2 grammes de poudre par jour en tisane (attention, ne pas combiner avec la prise d’alcool).
Shiitake bio,le champignon du samouraĂŻ

Cultivé en Chine et au Japon depuis plus de 1 000 ans, le Shiitaké bio (Lentinus edodes) est couramment appelé « le champignon du samouraï », car il était réservé au japon à l’Empereur et à ses fidèles serviteurs. C’est aussi une façon imagée de signifier ses vertus fortifiantes remarquables. La consommation de trois ou quatre champignons crus chaque matin pendant une semaine pourra vous faire découvrir combien il est efficace pour le tonus intellectuel et physique et développe la vigilance, l’esprit vif et l’éveil.

Réputé pour allonger la vie, le Shiitake bio a conquis tous les continents et suscité de nombreuses recherches. On a ainsi découvert que le Shiitake bio agissait lui aussi comme anti-tumoral en activant un facteur de destruction des tumeurs. Le lentinan, un polysaccharide spécifique de cette espèce, s’est montré doué de plusieurs propriétés dès la fin des années 1970. Depuis, de nombreuses recherches ont été entreprises sur ce champignon et ne cessent de prouver son intérêt face à certains cancers.
Abondamment utilisé en cuisine, il est aisé de le trouver dans certaines régions de France comme en d’autres pays sur les étals des marchés. On le consomme habituellement cuit, mais ses propriétés fortifiantes se font ressentir en le mangeant cru.

En tisane on consommera 2 grammes de poudre par jour. Mais on peut également se procurer ce précieux champignon sous forme d’ampoules buvables ou de comprimés.
Enokitaké bio : en complément de la chimio

Un autre champignon comestible, le Enokitaké bio (Flammulina velutipes), provoque aussi une forte réaction anti-tumorale. Administré par voie orale, il est surtout utilisé en association avec la chimiothérapie ou la radiothérapie pour renforcer le système immunitaire. L’étude épidémiologique menée dans la province de Nagano, au Japon, a montré que le taux de cancer chez les producteurs de Flammulina velutipes est sensiblement moins élevé que dans le reste de la population de la province. Il semble qu’il y ait un rapport direct entre la consommation du champignon et la santé.

En tisane, on consommera 1 Ă  2 grammes de poudre par jour.
Agaric bio brésilien le champignon de Dieu

L’agaric bio du Brésil (Agaricus blazei) pourrait nous faire dire que les Asiatiques ne sont pas les seuls à cultiver et à utiliser à des fins médicinales les champignons. Et pourtant, l’histoire de l’agaric bio du Brésil nous ramène finalement, en Asie. Ce champignon fut, en effet, découvert dans les années 1960 par des chercheurs Américains qui ont remarqué que les autochtones de la région de Piedade au Brésil jouissaient d’une bonne santé, de peu de cas de cancers et d’une grande longévité car ils consommaient régulièrement ce champignon qui pousse dans les prés. Ils l’avaient baptisé « le champignon de Dieu ». Cette découverte fut annoncée à la communauté scientifique en 1965 et la même année des cultures débutèrent… au Japon. On découvrit en 1980 la présence de plusieurs polysaccharides qui confirmèrent ses propriétés anti-cancer. Des recherches intensives se poursuivent actuellement pour mieux comprendre son action thérapeutique. Depuis 1988, il est cultivé à grande échelle en Asie, et les États-Unis débutent en ce début de nouveau millénaire sa culture à grande échelle.

Hericium pour la survie des neurones

L’hericium bio (Hericium erinaceus) est l’un des champigons les plus utilisés dans la pharmacopée chinoise. Il fut d’abord employé dans le traitement de l’hépatite B et pour ses effets hépato-protecteurs. Des chercheurs Japonais ont ensuite découvert qu’il possèdait également la faculté d’accélérer la synthèse du N.G.F. (neuronal growth factor), facteur de croissance essentiel des cellules nerveuses et rétiniennes. Il prolonge la survie des neurones et améliore la mémoire, première faculté déficiente dans la maladie d’Alzheimer. Il est aussi prouvé que ses composants sont efficaces dans le traitement des ulcères, des inflammations et des tumeurs du tube digestif.

En poudre, prendre 2g par jour en tisane.
Bunashimeji bio : un puissant anti-oxydant

Le bunashimeji bio (Hypsizygus marmoreus) est l’un des comestibles les plus réputés au Japon et a également été étudié. Son action immunostimulante et anti-oxydante a été prouvée et les recherches actuelles portent surtout sur son action préventive contre les métastases. Selon une expérience réalisée il y a peu, les souris nourries avec ce champignon ont sept fois moins de chance de développer un cancer.

Du champignon blanc pour les problèmes respiratoires

Le champignon blanc (Tremela fuciformis) est utilisé en Chine depuis les temps anciens pour se fortifier et soigner plusieurs formes de maladies en particulier les problèmes respiratoires. De plus, contenant des substances à usage cosmétique, il peut améliorer l’aspect physique de la peau. Il fait partie des champignons gélatineux. Beaucoup de ces champignons possèdent des propriétés médicinales.

Prendre 1 g de poudre par jour en tisane.
Armillaire mellea bio, le protecteur des vaisseaux

On l’utilise pour soulager les douleurs dans les jambes et le lumbago, le rachitisme et l’épilepsie. Pris régulièrement, il peut prévenir des ma-ladies de la vue, des troubles dus à la peau sèche, et il augmenterait la résistance contre certaines infections respiratoires. Des produits composés à base de ce champignon ont montré des effets satisfaisants dans le traitement des vertiges, causés par l’hypertension ou l’insuffisance de l’irrigation sanguine, contre le syndrome de Ménière, aussi bien que dans les désordres du système nerveux. Ils sont efficaces aussi contre l’engourdissement des membres, l’insomnie, l’épilepsie, les maux de tête d’origine vasculaire et les séquelles apoplectiques.

En tisane, prendre 2 grammes de poudre par jour
Le Champignon Panicaut bio fait baisser le cholestérol

Le pleurote du Panicaut bio (Pleurotus eryngii) constituerait un excellent hypocholestérolémiant. On constate l’absence d’effets indésirables après la consommation de ce pleurote, alors que ce champignon contient une substance qui en provoque. Il suffit de doses faibles pour obtenir des résultats excellents sans effets néfastes.
Ne pas dépasser la dose d’1 g de poudre par jour, en tisane.

Sur les 15 000 espèces de champignons supérieurs qui existent sur Terre, environ 700 possèdent des propriétés médicinales. Pourtant, les chercheurs pensent que l’on pourrait découvrir un intérêt thérapeutique sur plus de 1 800 espèces de champignons au total. Ces êtres vivants ont donc un brillant avenir thérapeutique et la diversité des espèces qui poussent sur notre propre sol devraient faire des pays européens le creuset de la recherche fondamentale dans ce domaine. À condition que nos décideurs et les professionnels de la santé veuillent bien accepter d’entendre ce que leur disent tous les chercheurs.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

En Europe, reishi les champignon bio antioxydant naturel puissant ont plutôt le statut d’aliment, et on les consomme pour la finesse de leur goût.

Les Orientaux les considèrent d’une tout autre manière : la plupart des champignons sont appréciés en Asie pour leurs propriétés tonifiantes, certains sont même utilisés comme de véritables médicaments et figurent en bonne place dans la pharmacopée traditionnelle. Le reishi bio, le maitaké bio, le shiitaké bio et le cordyceps bio sont de ceux-ci. On les trouve aujourd’hui sous forme de compléments alimentaires.

Le reishi bio
Le reishi bio (Ganoderma lucidum pour les botanistes) est un champignon ligneux très rare à l’état sauvage, qui se développe notamment sur les vieux troncs de certaines espèces d’arbres. Il est aujourd’hui cultivé en milieu artificiel en Asie (notamment en Chine) et en Amérique du Nord (Québec). Le reishi bio est indiqué dans de nombreux cas : baisse des défenses immunitaires, fatigue, asthme et troubles respiratoires, insomnie, hypertension, troubles hépatiques, prévention et traitement du cancer (par inhibition de la croissance des cellules cancéreuses), prévention des maladies cardiovasculaires…

Le maitaké cultivé biologiquement

Le maitaké cultivé biologiquement

Le maitaké bio
Le maitaké bio (Grifola frondosa) est un champignon qui pousse à l’état sauvage en Asie, en Europe et en Amérique du Nord. Rare dans la nature, on le cultive depuis peu, notamment au Japon, pour répondre à la demande croissante des pays occidentaux. En médecine traditionnelle chinoise, il est utilisé pour améliorer la résistance au stress de l’organisme, pour renforcer le système immunitaire et réduire la tension artérielle. On lui attribue aussi des propriétés antitumorales et immunomodulatrices prometteuses en matière de prévention et de lutte contre le cancer.

Le cordyceps bio
Cordyceps sinensis bio est un champignon étonnant, tant par son mode de vie que par les propriétés qu’on lui attribue. A l’état sauvage, son mycélium se développe dans l’organisme d’une chenille, et, après la mort de l’animal, la partie aérienne du champignon (le carpophore) émerge hors du corps de l’insecte, sous forme d’un « doigt » de plusieurs centimètres de long. Cependant, rassurez-vous : les extraits de cordyceps que l’on trouve au rayon des compléments alimentaires proviennent de souches cultivées sur un substrat à base de riz. Le cordyceps est recommandé chez les convalescents, les personnes stressées ou fatiguées, en cas de faiblesse de la fonction sexuelle, ou encore pour soutenir le système immunitaire, la fonction rénale, hépatique et pulmonaire.

Le shiitaké bio
Le shiitaké bio, de son nom scientifique Lentinus edodes (ou encore Cortinellus shiitaké, ou Tricholomopsis edodes) est, de tous les champignons cités ici, sans doute le plus connu, ne serait-ce que pour sa saveur délicate et sa texture caractéristique : le shiitaké bio est en effet le fameux « champignon noir » ou « champignon parfumé » utilisé dans la cuisine asiatique. Ses vertus ne se limitent pas à ses qualités gustatives : il est également très riche en nutriments (nombreux minéraux et oligo-éléments, ainsi que des teneurs intéressantes en vitamine D et en en vitamines du groupe B). Il renferme aussi des antioxydants et du lentinane, une substance vraisemblablement dotée de propriétés antitumorales qui pourraient bien trouver une application dans le cadre de la lutte contre le cancer (en particulier le cancer du côlon).

Les propriétés de ces différents champignons, quoique bien connues de la médecine traditionnelle chinoise, n’ont pour le moment été que peu étudiées par les chercheurs scientifiques.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le Ganoderma lucidum (dénommé Ling Zhi ou Reishi champignon bio antioxydant naturel puissant en Asie) est un champignon très rare, mais très connu en Asie pour ses propriétés médicinales depuis plus de 4000 ans.

Les activités anticancéreuses du Reishi bio sont associées à des polysaccharides (principalement des glucanes et des glycoprotéines) et des triterpènes. On le trouve à l’état sauvage essentiellement en montagne sur des troncs de pruniers en décomposition ou de chênes. Il est cultivé depuis les années 70 dans des serres en milieu artificiel en Asie (notamment en Chine) et en Amérique du Nord. Les effets anticancéreux du Reishi bio ont été attribués à la modulation du système immunitaire par des polysaccharides, tandis que les triterpènes ont montré un effet direct cytotoxique pour tuer des variétés de cellules cancéreuses : l’hépatome, les carcinomes du naso-pharynx, le cancer du poumon, des cellules de sarcome, le cancer du sein et de la prostate, la leucémie .

Le reishi bio est un anti-tumorale grace Ă  ces antioxydants naturels puissants

Le reishi bio est un anti-tumorale grace Ă  ces antioxydants naturels puissants

Des Ă©tudes rĂ©centes sur des extraits de Reishi bio contenant des polysaccharides et des triterpènes, montrent que la prolifĂ©ration et le potentiel mĂ©tastatique des cellules cancĂ©reuses du sein peuvent ĂŞtre arrĂŞtĂ©s par l’inhibition de la kinase Akt, le complexe AP-1 et des facteurs de transcription NF-Kb  (La kinase Akt, connue aussi sous le nom de « protĂ©ine kinase B », est une protĂ©ine de signalisation stimulant la prolifĂ©ration et la survie cellulaire – Le complexe AP-1 est un facteur transcriptionnel gĂ©rant la conversion d’une large variĂ©tĂ© de signaux extracellulaires gĂ©nĂ©rĂ©s par des facteurs de croissance et des promoteurs tumoraux ; Le complexe AP-1 intervient dans des processus qui jouent un rĂ´le important dans le contrĂ´le de la diffĂ©renciation, la prolifĂ©ration, et la transformation cellulaire).

En 2006, d’autres dĂ©couvertes intĂ©ressantes montrent que les polysaccharides du reishi bio modulent la signalisation des rĂ©cepteurs Ă  Ĺ“strogènes. L’inhibition de l’invasion mĂ©tastatique des cellules cancĂ©reuses du sein est Ă©galement confirmĂ©e . En outre, des extraits de polysaccharides dĂ©montrent une activitĂ© anti-angiogĂ©nique (inhibition de la croissance des vaisseaux sanguins alimentant les tumeurs) en supprimant la sĂ©crĂ©tion du l’activateur du plasminogène (uPA), du vascular endothelial growth factor (VEGF) (le VEGF est un facteur de croissance endothĂ©lial vasculaire), et du transforming growth factor-bĂ©ta1 (TGF-bĂ©ta1) des cellules du cancer de la prostate (un autre facteur de croissance cellulaire).

Les cellules tumorales produisent des facteurs de croissance tels que l’interleukine 10 (IL-10), Le transforming growth factor bĂ©ta-1 (TGF-bĂ©ta1) et le vascular endothelial growth factor (VEGF) qui altèrent les fonctions des cellules immunitaires voire, induisent leur apoptose. L’un des objectifs les plus importants de l’immunothĂ©rapie anti-tumorale consiste Ă  trouver des parades antagonistes de l’action des cellules tumorales sur les cellules immunitaires. En avril 2011 des chercheurs de l’universitĂ© de PĂ©kin publient un rapport prĂ©cisant que des extraits de polysaccharides de Ganorderma lucidum dĂ©nommĂ©s Gl–PS, ont ce potentiel d’inhibition sur des cultures de cellules de mĂ©lanome B16F10 .

En mars 2011 une publication dans le « Journal of oncology » provenant de l’universitĂ© de York au Canada, prĂ©cise que le Ganoderma lucidum exerce des effets antitumoraux sur les cellules cancĂ©reuses de l’ovaire et amĂ©liore leur sensibilitĂ© Ă  un agent de chimiothĂ©rapie, le cisplatine . Durant la mĂŞme pĂ©riode, des chercheurs de l’universitĂ© de Daegu en CorĂ©e dĂ©montrent que des extraits de la partie aĂ©rienne de ganoderma lucidum incitent l’apoptose des cellules humaines de leucĂ©mie myĂ©loĂŻdes HL-60 . Enfin, ce qui est encore plus surprenant, des chercheurs de l’UniversitĂ© des sciences mĂ©dicales de Beijing (Chine) dĂ©couvrent que des extraits de Ganoderma lucidum protègent les neurones dopaminergiques par inhibition de la production de mĂ©diateurs inflammatoires – une dĂ©couverte intĂ©ressante pour la prĂ©vention de la maladie de Parkinson .

En avril 2011, la revue “international journal of oncology” publie une Ă©tude effectuĂ©e Ă  l’universitĂ© d’Indianapolis destinĂ©e Ă  Ă©valuer les propriĂ©tĂ©s anticancĂ©reuses d’un complĂ©ment alimentaire, le ProstaCaid comprenant 3 champignons et des extraits vĂ©gĂ©taux . Ce complĂ©ment contient du mycelium des champignons Coriolus versicolor, Ganoderma lucidum et Phellinus linteus ; son objectif est de rĂ©duire les risques de cancer de la prostate. Des essais in-vitro montrent que le traitement avec le ProstaCaid entraĂ®ne l’inhibition de la prolifĂ©ration de la redoutable lignĂ©e de cancer de la protate PC-3 connue pour produire très rapidement des mĂ©tastases Ă  distance. ProstaCaid supprime Ă©galement le comportement mĂ©tastatique des cellules PC-3 par l’inhibition de l’adhĂ©sion cellulaire, la migration cellulaire et l’invasion des cellules, ce qui a Ă©tĂ© associĂ© Ă  la rĂ©gulation nĂ©gative de l’expression de CAV1, IGF2, NR2F1 (ces trois protĂ©ines bio sont connues pour stimuler la prolifĂ©ration cellulaire), des gènes PLAU (Urokinase-plasminogen-activateur – impliquĂ© dans le remodelage de la matrice extracellulaire favorisant l’essaimage des cellules cancĂ©reuses) et la suppression de l’activateur du plasminogène urokinase (uPA) (une enzyme Ă©galement impliquĂ©e dans la destruction de la matrice extracellulaire indispensable Ă  l’essainage des cellules cancĂ©reuses).


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le Reishi champignon bio antioxydant naturel puissant Ganoderma Lucidum est un champignon basidiomycète de la famille des Polyporaceae.

On l’appelle aussi « Reishi » au Japon. Il pousse à même le sol et possède un pied et un chapeau, contrairement à la plupart des “polypores”. A première vue on se croirait en présence d’un morceau de bois verni. Il est facilement reconnaissable de par ses couleurs vives et son cou tortueux.

Le Reishi bio Ganoderma Lucidum pousse en été et en automne en Europe, sur le sol, et aussi près de racines enterrées des feuillus (y compris et surtout de fruitiers). C’est un champignon que l’on peut considérer comme commun. Il pousse seul ou en très petits groupes. Il est coriace et amer et il est totalement impensable de le consommer tels que les autres

champignons.Il est en revanche très prisé dans les médecines traditionnelles chinoise et japonaise de par ses propriétés fortement anti-oxydantes ; de ce fait, la culture du champignon a été entreprise en Extrême-Orient. Des essais cliniques ont montré des propriétés anticancéreuses qui ont été partiellement confirmées par des études scientifiques. De ce fait ce champignon qui est le végétal le plus proche de la perfection nutritionnelle a été surnommé de différentes manières, dont : « l’herbe miraculeuse »ou « Roi des champignons ».

champignons-reishi-bio-cancer-shiitake-ganoderma-cancer-rouge-lucidum-maitake-cordyceps-david-hervy-gelules (3)

Description

Son Chapeau mesure de 4 à 15-20 cm. Il est arrondi ou en forme de rein, jaune puis brun rouge, sillonné et zoné concentriquement et légèrement ridé radialement (comme du bois). Il est couvert d’une cuticule cornée, brillante comme de la laque. Marge plus claire puis fonçant.
– Tubes et pores fins, jaunâtres puis bruns, souvent couverts d’une pruine blanchâtre.
– Pied 4 Ă  20 cm (Mais de longueur très variable), gĂ©nĂ©ralement latĂ©ral, noueux, brun noir et luisant.
– Chair mince, beige brun, fibreuse ; odeur faible.
Bien que coriace, le champignon disparaît en hiver. En revanche, il peut être desséché et se conserver de nombreuses années.

Le Reishi bio Ganoderma Lucidum est maintenant très connu pour ses propriétés médicinales et ce depuis plus de 4000 ans. On associe le Ganoderma Lucidum du café santé Organo Gold à une plante ayant des effets positifs sur les pathologies cancéreuses. Ces propriétés sont associées à des polysaccharides (glucanes et glycoprotéines) et des triterpènes. Les polysaccharides ont une action sur le système immunitaire (il est plus modulable) tandis que les triterpènes sont des substances qui empêchent le développement et la reproduction de certaines cellules cancéreuses. Cet action a donc un effet direct et inhibant sur les cancers en bloquant tout simplement leur évolution. On note des améliorations concernant ce type de pathologies sur le foie, le pharynx, les poumons, le sein et la leucémie.

Concernant les pathologies cancéreuses du sein deux pistes ont été suivies

– Les polysaccharides ( antioxydants naturels puissants) et les triterpènes ont une action directe sur le dĂ©veloppement des cellules cancĂ©reuses par l’inhibition de la kinase Akt, le complexe AP-1 et des facteurs de transcription NF-Kb.
– En 2006 une autre action des polysaccharides du Reishi bio Ganoderma a Ă©tĂ© mise en Ă©vidence sur un facteur important du dĂ©veloppement de ces pathologies : les rĂ©cepteurs Ă  Ĺ“strogènes.
– De plus ces polysaccharides ont une grande influence sur les vaisseaux sanguins alimentant ces zones ; ils limitent leur croissance et donc l’alimentation des cellules cancĂ©reuses.

En avril 2011 une équipe chinoise publie les résultats d’une étude sur certains mélanomes ; les polysaccharides du Reishi bio Ganoderma Lucidum utilisés dans le café santé d’Organo Gold inhibent tout simplement la croissance de cellules de mélanomes en culture. En mars 2006 des études de l’université de York au Canada montrent l’action du Ganoderma Lucidum sur les atteintes de l’ovaire. A ce même moment, de nombreuses équipes étant mobilisées sur les effets du Reishi bio Ganoderma Lucidum, des chercheurs de l’université des sciences médicales de Beijing (Chine) mettent en évidence une action du Reishi bio Ganoderma Lucidum sur la maladie de Parkinson. On peut lire dans la des résultats d’essais effectués par un complément alimentaire constitué de trois champignons dont le Ganoderma Lucidum. Il est écrit clairement que l’action de ces trois champignons est importante sur le cancer de la prostate ainsi que sur la migration des métastases issues de ces cellules cancéreuses. Donc nous voyons par le biais de ces recherches ou études en cours que le Ganoderma Lucidum est doté de composants ayant un effet très important sur nombre de pathologies de notre siècle.

Après cet épisode scientifique nous allons voir, mais moins dans le détail, tous les bienfaits que peut apporter le champignon Reishi bio Ganoderma Lucidum de « Organo Gold », par ses nombreuses propriétés anti-oxydantes.

Les bienfaits du Reishi bio Ganoderma Lucidum

Nous allons ici énumérer un ensemble de propriétés reconnues du Reishi bio Ganoderma Lucidum qui font sa renommée et surtout sa reconnaissance par le peuple chinois :

– Une action de tonification du cĹ“ur et de lutte contre toutes les maladies cardiaques et concernant les coronaires.
– Un renforcement du système immunitaire.
– Une action sur la pression artĂ©rielle.
– Une action sur des pathologies très diverses ayant attrait aux problèmes articulaires (arthrite), neurasthĂ©nie, d’affection des bronches, d’asthme, de lĂ©sions gastriques et d’allergies.
– Combat la migraine
– Il favorise une dĂ©toxication du foie
– Il procure une amĂ©lioration du sommeil
– Il augmente la force musculaire
– Il Renforce l’organisme pour lutter contre les rhumes et les grippes
– Il a une action reconnue contre le cholestĂ©rol
– Il a une action hypoglycĂ©miante

Nous voyons ici que ce champignon a des propriétés plus qu’exceptionnelles et ce sont ces raisons qui ont poussé Mr Bernie CHUA, le créateur d’Organo Gold, à incorporer cet ingrédient dans ce qui est appelé maintenant le café santé Organo Gold.

En conclusion

Ganoderma Lucidum est le végétal le plus proche de la perfection en ce qui concerne la nutrition humaine avec la présence de plus de 150 antioxydants et nutriments. Il peut très bien se comprendre que le Reishi bio Ganoderma Lucidum contrôlé comme issu de l’agriculture biologique d’Organo Gold est très bien adapté à nos sociétés modernes. Il nous permet de lutter contre toutes ces substances dangereuses que nous consommons et il permet leur élimination rapide par notre organisme. Organo gold a mis sur le marché un café santé impressionnant tant les bienfaits du Reishi bio Ganoderma Lucidum semblent incommensurables.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Nom commun :Reishi champignon bio antioxydant naturel puissant ou Lingzhi

Nom latin : Ganoderma lucidum

Le reishi bio rouge est une source importante en antioxydants naturels puissant pour la protection de vos cellules.

Le reishi bio rouge est une source importante en antioxydants naturels puissant pour la protection de vos cellules.

Description :

Champignon ligneux très rare à l’état sauvage, poussant de préférence sur les troncs des pruniers sauvages en décomposition, parfois des chênes ou des pruches, exclusivement en montagne, dans des forêts profondes. En Médecine traditionnelle chinoise et japonaise, les dosages varient généralement de 1,5 g à 9 g par jour de champignon séché ou l’équivalent sous forme de comprimés, de capsules ou d’extrait solide ou fluide. Le reishi bio renforce le système immunitaire et réduit de 50% les radicaux libres responsables du processus de vieillissement des cellules.

Le reishi bio a des propriétés :

anti-tumeur, anti-bactĂ©rie, anti-inflammatoire, anti-allergique, anti-oxydant naturel puissant, anti-viral (VIH). Le reishi bio augmente les lymphocytes, amĂ©liore les fonctions surrĂ©nales, protège le foie et prĂ©serve des radiations (ionisantes dont UV). Il agit sur tout le corps, renforce l’esprit, la dĂ©termination, prĂ©vient la sĂ©nilitĂ© et soulage la douleur . Des Ă©tudes cliniques et en laboratoires soigneusement dirigĂ©es par des institutions prestigieuses dĂ©montrent l’efficacitĂ© du reishi bio pour la santĂ©.

Propriétés traditionnellement reconnues de Reishi bio :

– AmĂ©liore l’immunitĂ©, agit sur les bactĂ©ries, les virus, le Candida albicans.

– Diminue les rĂ©actions allergiques ainsi que la sensibilitĂ© aux allergènes.

– Diminue les inflammations, calme les douleurs.

– RĂ©duit le taux de cholestĂ©rol, diminue la tension artĂ©rielle, rĂ©gule la glycĂ©mie.

– Augmente la rĂ©gĂ©nĂ©ration osseuse

– antioxydant, protège contre tous types de radiations.

– Augmente l’Ă©nergie en amĂ©liorant la respiration cellulaire et la circulation sanguine.

– Previent la senilite. Contre-indications: En raison de son possible effet hypotenseur, le reishi bio pourrait ĂŞtre contre-indiquĂ© chez les personnes souffrant d’hypotension artĂ©rielle. Ă€ cause de son possible effet anticoagulant, le reishi bio serait dĂ©conseillĂ© en cas de thrombocytopĂ©nie, ainsi qu’avant et après une intervention chirurgicale ou un accouchement.

Conseils d’utilisation:

3 fois par jour – 2 gĂ©lules de Reishi bio ou Lingzhi bio avant chaque repas principal


[Total : 1    Moyenne : 2/5]

Le reishi champignon bio antioxydant naturel puissant est un champignon rĂ©putĂ© en Asie pour ses nombreuses vertus mĂ©dicinales : anxiĂ©tĂ©, arthrite, allergies… il peut tout soigner !

Le reishi rouge (Ganoderma Lucidum), communément connu sous le nom de Ling Zhi en Chine est un champignon réputé pour avoir des effets miraculeux sur la santé.

Ce champignon pousse naturellement sur les pruniers, mais il est rare et difficilement trouvable de cette façon. C’est pour cette raison qu’il a été, pendant des siècles, réservé à la consommation de la famille royale chinoise et japonaise.
De nombreuses propriétés médicinales
Le Reishi rouge est principalement composĂ© de glucides complexes appelĂ©s polysaccharides (solubles dans l’eau), de triterpenoids, de protĂ©ines et d’acides aminĂ©s.

Les chercheurs ont montré que les polysaccharides détiennent des propriétés anti-tumorales, augmentent les défenses immunitaires et réduisent la pression artérielle.

Les triterpènes, appelĂ©s acides ganodĂ©riques aident Ă  soulager les allergies communes par inhibition de la libĂ©ration d’histamine. Ils amĂ©liorent l’utilisation de l’oxygène et les fonctions du foie.

Adaptogène, le reishi augmente la résistance de l’organisme aux stress physiques ou psychologiques et réduit la fatigue, l’angoisse, l’anxiété, la perte de tonus et l’insomnie.

Au début des années 1970, des chercheurs japonais ont découvert une méthode pour cultiver le reishi en masse sur des plaques de contreplaqué. Aujourd’hui, il est facilement disponible. Le reishi est cultivé commercialement au Japon, Chine, États-Unis et Canada.
Il stimule le système immunitaire grâce notamment aux antioxydants qu’il contient et fortifie l’organisme particulièrement quand celui-ci est infecté par une maladie.

Des études réalisées au Japon ont montré des effets bénéfiques sur l’hypertension artérielle et les maladies coronariennes. C’est un protecteur du système cardio-vasculaire.

Il est également utilisé pour traiter l’asthme, les bronchites, l’arthrite rhumatoïde, l’hépatite et les allergies.

Des études réalisées en 2003 et 2006 montrent que le Reishi contrerait l’évolution des tumeurs cancéreuses en inhibant la croissance des cellules affectées.

Comment consommer le reishi ? Sous quelles formes le trouver ?
Les premiers effets du reishi rouge se font ressentir environ 15 jours après la première prise. On note une différence significative après 2 mois de traitement continu.

Il doit être consommé le matin à jeun pour aider le corps à se débarrasser de ces déchets (toxines).

Un apport en vitamine C permettra une meilleure absorption des ingrédients actifs contenus dans le champignon.

Le Reishi rouge est disponible en comprimé, capsule, ampoule, sous forme de granulé, séché ou en jus.

Il n’a aucun effet secondaire et peut ĂŞtre consommĂ© sans danger. Cependant, ayant un effet hypotenseur, il est dĂ©conseillĂ© aux personnes souffrant d’hypotension ainsi qu’aux personnes atteintes de thrombocyptonie ou devant subir une intervention chirurgicale, car il a des effets anticoagulants.